Pelouse bio, panneaux solaires et parc éco-responsable, voilà le projet de l’homme d’affaires écolo Dale Vince. Le millionnaire britannique et président du club de National League les Forest Green Rovers veut construire ce stade en bois d’ici 2020. L’infrastructure pourra accueillir 5.000 spectateurs. Un nombre qui pourra être doublé en fonction des performances de son club.

stade-bois-ecologie

Une vraie révolution pour le club de foot anglais

Il n’y a pas que leur maillot qui soit vert! En 2011, un an après être arrivé à la tête des Forest Green Rovers, Dale Vince décide de mettre de la pelouse bio. Il remplace les pesticides par des bouses de vaches. Il fait installer un système de récupération d’eau de pluie pour arroser la pelouse. Enfin, il fait poser 180 panneaux solaires sur le toit du stade et arrive à générer 1/5ème de l’électricité utilisée. En 2016, Dale Vince veut un grand stade. C’est le cabinet Zaha Hadid Architects (ndrl: designer de l’un des cinq stades de la prochaine Coupe du Monde de Football au Qatar) qui remporte l’appel à projet. Il choisit le bois comme matériau de construction du nouveau stade pour son empreinte carbone, beaucoup plus faible que le béton et l’acier.

Une économie verte

Au delà du stade, Dale Vince, aussi président d’Ecotricity (ndrl: société spécialisée dans les énergies vertes) veut créer tout un éco-système vert autour de ce stade tout en bois. L’ensemble du projet s’étendrait sur 400.000m². Il fait partie d’un vaste programme de re-développement d’un quartier écologique. L’écoparc sera notamment composé de salles de sport, de terrains d’endurance et d’entreprises éco-responsables alimentées par des énergies durables. Ce projet a été chiffré à 115 millions d’euros.

stadium-forest-green

Un staff et des joueurs mis au vert!

Personne n’échappe aux ambitions écolos de Dale Vince. Fini la viande à la cantine du club, voitures électriques pour les joueurs et interdiction de fumer dans le stade, telles sont les exigences du britannique. A priori, toutes ces mesures ne semblent ni affecter la performance des joueurs, ni le bonheur des supporters plutôt fiers de leur président et de son travail. Effectivement, l’équipe des Forest Green Rovers est montée cette saison 2016-2017 en 4ème division anglaise. A terme, les hommes de Dale visent la deuxième division. En tout cas, il faut espérer que la construction de ce nouveau stadium sera suivi par de nombreux clubs dans le monde afin de construire un football propre et moderne.

Pourvu qu’il ne termine pas comme les infrastructures construites pour les Jeux Olympiques…notamment de Rio 2016 qui ont marqué les esprits par leur délabrement.