Une petite bière (ou deux) après l’effort, on l’a tous fait une fois ! Certains sportifs lui donnent des vertus de récupération. Sans gâcher notre plaisir, la bière est en plus pleine de vitamines…et ça on en a besoin quand on fait du sport. La bière est-elle un bon moyen de récupérer après une séance d’entraînement ?

Une boisson à consommer avec modération

Au risque de vous décevoir, ce n’est pas l’idéal de concilier bière et effort physique. Comme l’explique Walter Pagliano, médecin du sport, la bière n’hydrate pas, au contraire ! « Le déficit hydrique est exactement le même une fois qu’on l’a bue. On n’a rien récupéré, on produit de l’urine. »

Si elle fait gonfler notre vessie, la bière augmente notre température corporelle. Or, quand on fait du sport mieux vaut éviter la surchauffe ! Par contre, elle est riche en vitamine B6, B12, contient certains minéraux et du magnésium. Et ça, c’est bon pour le corps !

biere-sport-recuperation

Arjen Robben, ailier du FC Bayern Munich, boit la bière du sacre

Si vous ne pouvez pas résister à l’appel de la mousse, optez pour une bière inférieure à 5 degrés d’alcool et ne dépassez pas (si possible) les 25cl. Effectivement, selon l’IRBMS une petite cervoise après l’effort n’a rien de dramatique. Comme c’est un institut spécialisé dans le sport-santé qui le dit alors on n’a envie que d’une chose : chausser nos baskets !

A savoir : Généralement, les boissons à bulles sont déconseillées après un exercice physique. L’estomac, le colon et le foie qui sont fortement sollicités durant l’effort ont besoin de se reposer. S’il faut faire attention à ce que l’on mange avant et après une séance d’entraînement, il faut également accorder de l’importance à ce que l’on boit.

Boire ou courir, faut-il vraiment choisir ?

Emil Zatopek a choisi le breuvage doré ! C’est certainement grâce ou à cause de ce célèbre coureur Tchécoslovaque que beaucoup s’autorise une petite mousse après le sport. La légende raconte que ce triple champion olympique aimait beaucoup les blondes (on parle toujours de bières !). Il paraît même qu’il en buvait durant les épreuves sportives. Retour sur son parcours exceptionnel avec ces images d’archives. Emil Zatopek est le seul coureur à avoir remporté trois courses aux Jeux Olympiques la même année.

Bière et sport : deux mots indissociables

Que ce soit après une course, assis sur un strapontin ou devant un écran géant, la bière n’est jamais très loin. Ces deux mots vont tellement bien ensemble qu’une société américaine en a fait son business. Vous postez un tweet pour commander votre blonde et BeerMe vous l’emmène directement dans les tribunes !